Laurent PeléRetour Intro
Evaluez en ligne gratuitement votre niveau au code de la route Quiz code de la route
Evaluez en ligne gratuitement votre niveau en anglais Evaluation anglais
tous les convertisseursConversion d'unités
convertisseur de devisesConversion devises
Formations en anglais pas cher à Sartrouville, Paris, IDF Anglais à Sartrouville

Pages les plus vues :
La pyramide de verre du Louvre
Gnou en Tanzanie
Alicante en Espagne
La ville du Cap, une métropole agréable en Afrique du Sud
La grande arche de La Défense

Les plus appréciées :
Victoire France coupe du monde de Football 1998, la soirée du 12 juillet 1998 sur les champs se termine mal
La pyramide de verre du Louvre
Mouton noir au sud de l'Islande (Vestmanneyjar)
Cordoba en Espagne, ruines romaines
Iguane en Afrique du Sud

© Laurent Pelé 1995-2013

Windows 95

Windows 95 est sorti en grande pompe le 24 août 1995, je l'ai testé.

Globalement, le bilan est très positif, cet environnement estpleinement opérationnel.

Voici les principales nouveautés :

  • 1- interface graphique conviviale se rapprochant de celle du Macintosh et d'OS/2 :

a- adieu le gestionnaire de programme qui se cachait toujours derrière une application.

b- Une barre de tache en bas de l'écran rappelle les applications ouvertes, on peut donc commuter entre applications d'un simple clic

c- on peut placer les icônes des applications que l'on utilise fréquemment sur le bureau,

d- sinon, il est possible de construire son propre menu, apparaissant quand on clique sur "Démarrer", ou en appuyant sur Ctrl-Escape

e- le gestionnaire de fichier devient un explorateur qui gère particulièrement bien les drivers réseaux et les ressources partagées (disques durs, CDROM, imprimantes). Ainsi, par une simple opération de "drag and drop", je peux créer une icône sur mon bureau pour accéder au CDROM d'un autre utilisateur en réseau, idem pour les disques durs et imprimantes.

  • 2- Facilité d'installation :

a-Windows95 reconnaît les cartes graphiques, sonores, CD Rom, carte réseau, imprimantes, protocoles réseaux (IPX/SPX, TCPIP, NETBUI)

b- Il est possible de se passer de pratiquement tous les résidents DOS qui encombrent la mémoire conventionnelle (les 640 ko) et supérieure (sous le Mo) : plus besoin des résidents TCPIP, LSL, SMC8000, IPXODI, VLM, (Faxih ?). Cependant, il est possible des les conserver, il faudra alors utiliser Optimize (qui continue à fonctionner avec le OS7). L'installation de ces drivers réseaux est très simple, Windows95 les configure automatiquement.

c- cependant, il faut toujours charger "keyb fr" (clavier français) et "doskey" (historique des commandes dos), on accède ainsi à 614ko de mémoire conventionnelle libre dans les fenêtres DOS (suffisant pour les compilations)

d- pratiquement toutes les applications DOS et Windows continuent à fonctionner correctement, je n'ai pas trouvéd'incompatibilité. Il n'y a pas de dégradation de performance perceptible.

e- cependant, les drivers réseaux de Microsoft ne supportent pas encore l'arborescence des utilisateurs sous NetWare 4. C'était le cas sous Windows NT également. Microsoft annonce la sortie de drivers compatibles NDS (Network Directory Services) pour Netware 4.1 en Novembre.95

  • 3- Multi tâche et applications 32 bits.

a- Windows95 intègre un support des applications 32 bits, ce qui était une option de Windows 3.11. Les applications 32 bits permettent une gestion plus efficace de la mémoire : elles peuvent allouer directement 16 Mo de mémoire pour les traitements, elles ne sont pas obligées de découper la mémoire en blocs de 64 ko.

b- Windows 95 est plus stabilisé que Windows 3.11, il y a moins de plantages du système, le multi tâche est plus efficace, surtout entre applications 32 bits. Il subsiste, paraît-il, quelques instabilités mais c'est dû à des applications 16 bits, Microsoft à dû faire des compromis entre la sécurité, lesperformances et la compatibilité. Ce n'est pas le cas de Windows NT qui priviligie la sécurité, mais Windows NT ne bénéficie pas encore de la nouvelle interface de Windows 95 (c'est en version bêta aux Etats-Unis), Windows NT est 2 fois plus lent à éxécuter des applications 16 bits.

c- les applications 32 bits apparaissent ainsi en force : par exemple, Microsoft diffuse gratuitement sur Internet la dernière version de Microsoft Money pour Windows 95, qui a une interface graphique absolument conviviale et de nombreuses fonctionnalités supplémentaires. Ce subit excès d'altruisme de la part de Microsoft s'explique : il faut bien acheter Windows 95 pour pouvoir faire tourner la dernière version de Money. Il faut bienégalement tuer la concurrence de Quicken, puisque Microsoft ne dominait pas ce marché là !

Les utilitaires de compression mémoire vive tels que MagnaRam et RamDoubler ne fonctionnent plus, mais il est possible de se procurer une mise à jour gratuite pour Windows95. Rappelons que les ressources Windows sont moins limitées sous Windows 95

d- Windows 95 ne tourne pas sur les 286, il n'y a pas de code spécifique aux 486 et aux Pentium, Windows 95 n'est pas prévu pour tourner sur des machines multi processeurs (contrairement à NT). Mais pourtant, suite à un partenariat entre Microsoft et Intel, le successeur du Pentium (connu sous le nom commercial " Pentium PRO "), devrait tirer toute sa puissance avec les applications 32 bits.

En effet, ce sont surtout les applications 32 bits qui seront optimisées par le P6 d'Intel. Ce nouveau processeur devrait sortir d'ici la fin de l'année, le programme de bêta test vient de commencer.

Parmi les innovations technologiques du P6 d'Intel, on peut citer :

a- le cache du second degré qui devient intégré au processeur et s'interface plus rapidement. Il y a moins de perte de temps pour accéder à la mémoire

b- le mécanisme d'"exécution dynamique" : le processeur devine quelles instructions seront exécutées le futur pour préparer l'exécution sans perte de temps.

Pour ce nouveau processeur, Intel a dû réviser un peu sa stratégie de benchmark et mettre au point des outils de mesure de performance adaptés. Cela peut expliquer certains tests décevants.

Pour optimiser ses processeurs, Intel a donc étudié les traitements effectués par de nombreuses applications (dont Windows95) pour mieux les optimiser.

  • 4- Conclusion :

Windows95 est un système d'exploitation à part entière, il rend possible de nouvelles applications puissantes telles que le multimédia, les applications s'interfacent mieux entre elles, et cela avec une fiabilité accrue.

Les anomalies constatées dans les versions bêta ont pratiquement toutes été corrigées.

L'utilisateur peut se satisfaire de l'ergonomie, de la fiabilité du système et des nouvelles fonctionnalités.

Le gestionnaire de parc informatique peut rationaliser son parc et partageant mieux les ressources :

par exemple, une machine sous Windows95 peut servir de serveur d'impression, de fichiers, CDRom.

Le travail de configuration de système est simplifié, il peut le faire à distance.

La phase de migration de Windows 3.11 à Windows95 peut toutefois prendre du temps.

Enfin et surtout, il est assuré de la pérennité du système d'exploitation et de ses possibilités d'évolution.

Retour Page Web Laurent Pelé